DURÉE D’UNE PSYCHANALYSE

Psychanalyse Forums Forum sur la Psychanalyse DURÉE D’UNE PSYCHANALYSE

Ce sujet a 37 réponses, 19 participants et a été mis à jour par  Sumo, il y a 1 an et 7 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #226

    jeanluc
    Participant

    La discussion comportant plusieurs pages, vous pouvez cliquer en haut et à gauche, à la hauteur de Accueil Forum sur les petits chiffres pour aller directement à la dernière page Xavier Webmaster

    Bonsoir, Est-ce qu’une psychanalyse est forcément longue ? J’entends parfois parler autour de moi de plusieurs années !? On parle aussi de « thérapies brèves ». Une psychanalyse peut-elle aussi être une brève ? Merci.

  • #405

    xavier
    Admin bbPress

    La psychanalyse est une méthode qui s’adapte à toutes sortes de cas. À ses débuts, son créateur Sigmund Freud s’adressait à des cas lourds issus de l’hôpital qui nécessitaient des années de cures.

    Aujourd’hui, la psychanalyse accueille des cas biens plus légers qui nécessitent des entretiens actifs, rapides et adaptés à la personne. Souvent quelques consultations suffisent, parfois elles s’étendent sur plusieurs mois.

    Les cures longues dont vous parlez concernent surtout les futurs psychanalystes ou les personnes désirant un approfondissement comme un enrichissement personnel.

    En fait tout dépend de votre besoin et de votre demande auquels le psychanalyste s’adaptera pour résoudre le plus rapidement possible votre problème.

  • #406

    Mouffi
    Participant

    Doit-on garder ses chaussures lorsque l’on s’allonge pour faire une psychanalyse ?

  • #407

    xavier
    Admin bbPress

    Voilà une question concrète ! Agissez pour votre confort et celui de votre interlocuteur comme vous le feriez au cours d’une consultation avec une profession libérale quelconque. Une fois que votre décision bienséante est prise puis que vous êtes confortablement installé, si le problème captive toujours votre attention, alors c’est que le problème vient d’ailleurs, donc c’est le moment d’en parler avec votre psychanalyste ! ça y-est, vous avez quelque chose à lui dire…

    Xavier webmaster

  • #411

    Julie
    Participant

    Est ce préjudiciable de changer de thérapeute au cours d’une analyse?
    Merci

  • #412

    xavier
    Admin bbPress

    Lors des premiers contacts, la première question qui vient à l’esprit de l’analysant est : suis-je entre de bonnes mains ? Pour pouvoir y répondre, il faut revenir aux raisons du choix initial. Les recommandations, la notoriété, le prix, l’emplacement et la distance par rapport à votre lieu de travail ou de vie, et éventuellement la disponibilité et l’importance de la clientèle. Ces notions sont celles d’un choix ordinaire d’un professionnel libéral. Cependant, c’est la capacité du praticien à vous entendre et à vous reconnaître qui sera le critère principal de votre décision, et si au bout de quelques séances vous sentez un lien puissant et positif se créer entre vous avec un effet dans votre vie, vous êtes en de bonnes mains ! La relation à construire est si dépendante des personnalité que certaines personnes doivent parfois changer de praticien avant de trouver celui qui leur correspond le mieux.

    Cependant si l’on connaît la date d’entrée en analyse, nul n’en connaît la durée. Souvent quelques séances suffisent pour passer un cap difficile, parfois c’est de plusieurs mois dont il s’agit. Une fois un premier travail accompli dans l’urgence, il est parfois difficile d’approfondir car se lèvent bien des résistances, voir des sensations de transfert négatif ou des angoisses avant les séance. Si tel est le cas, il vous attend une phase de stagnation dans la cure, parlez en librement à votre psychanalyste car il connaît votre besoin comme vos résistances naturelles. La psychanalyse n’est pas un processus continu, mais une avancée étape par étape que vous construisez à deux.

    Par ailleurs, dans certains cas, après un premier travail en profondeur sur soi-même, il est nécessaire de quitter un psychanalyste pour un autre. Souvent on observe un changement pour un professionnel du sexe opposé. Le problème n’étant point la compétence ni l’école de votre interlocuteur initial mais la nécessité de trouver un autre point de vue comme un style de relation et de transfert qui soient complémentaires à celui précédemment éprouvé.

    Enfin, pour les candidats à un approfondissement de l’aventure psychanalytique en vue d’un projet professionnel, il faudra bien abandonner son premier psychanalyste pour un didacticien puis éventuellement un superviseur. Une fois ce premier abandon réalisé, c’est plus une relation de maître à élève qui est à considérer, chacun de vos analystes successifs apportant à l’avancement de votre projet ses propres compétences comme son soutien bienveillant à votre intégration future dans une association par voie de cooptation.

  • #413

    Julie
    Participant

    La psychanalyse change t elle celui qui l’entreprend?

  • #414

    Julie
    Participant

    Le lien patient praticien implique t il une relation de pouvoir?
    Si oui, de quelle nature est elle?

  • #415

    xavier
    Admin bbPress

    Lorsque vous consultez une profession libérale, c’est que quelque chose ne vas pas ! Ainsi le motif essentiel de toute consultation est une demande de changement. Il convient donc de s’interroger non point sur le changement mais sur la nature du changement que la psychanalyse vous offre.

    Je tiens ici à vous rassurer : vous n’allez pas changer de personnalité ! Le but premier de la psychanalyse est de vous écouter puis de vous permettre de trouver les comportements adaptés pour stabiliser votre environnement. Une fois ce premier travail de soutien accompli, si vous le souhaitez, votre psychanalyste vous proposera d’approfondir votre réflexion en vue d’une meilleure connaissance de vous-même pour vous permettre de reprendre le contrôle de votre vie comme de votre destin.

    Le changement que vous permet la psychanalyse est un accomplissement de votre personnalité ainsi qu’une réconciliation avec votre histoire personnelle. Vous resterez toujours la même personne, votre histoire sera toujours votre histoire. Cependant ce qui va changer, c’est la façon dont vous la raconterez en menant pleinement votre vie.

  • #416

    xavier
    Admin bbPress

    Décrire la relation analysant-psychanalyste en terme de pouvoir serait placer cette relation sous le regard d’un tiers. En effet, parler de pouvoir est indissociable du nom par lequel le psychanalyste le détiendrait : Au nom de la République ? Au nom de la Loi ? Au nom d’un diplôme ? Au nom d’un ordre professionnel ? Or si tel était le cas, vous seriez en présence d’un psychanalyste qui représenterait un absent.

    Si la nature métaphysique du mal absolu est l’absence, par exemple l’absence d’un être cher, alors il serait aisé de comprendre que le motif de la souffrance de celui qui consulte est bien l’absence. Ce pourquoi le psychanalyste se tient hors du pouvoir et donc du jugement de telle façon qu’il soit entièrement présent à l’écoute d’une parole en demande.

    Le terme de pouvoir est donc fort impropre pour représenter la relation analyste-analysant. Et pourtant il se crée en consultation un lien porteur d’effet qui est habituellement nommé « le phénomène de TRANSFERT » qui place le pouvoir de la demande entièrement dans la parole de l’analysant de telle façon que seul lui-même soit et la source, et le sujet, et la finalité de la relation.

    Philosophiquement parlant, le psychanalyste se tient dans les puissances pour que tous les pouvoirs qui font souffrir l’analysant s’écoulent et s’assèchent jusqu’à qu’il restaure ses puissances et recouvre la potentialité de conduire sa vie par lui-même. En psychanalyse, l’attitude si particulière du psychanalyste est habituellement nommée : « écoute flottante ». Le mot « flot » qui est la racine de l’adjectif « flottant » provient de la notion de Soi qui est le souvenir inconscient du bonheur matriciel, parfois décrit comme l’océan d’amour ou encore le non-savoir foetal. Poétiquement, il pourrait être dit que : Le psychanalyste flotte dans l’océan de ses incertitudes.

  • #417

    cocodarmon
    Participant

    peut-on suivre une analyse avec un thérapeute que l’on connait par d’autres biais?

  • #418

    xavier
    Admin bbPress

    Aux premiers temps de la psychanalyse, Sigmund Freud ne s’embarrassait pas avec ce genre de problèmes. Par la suite il constata une augmentation des résistances dues au principal à l’épineux problème de la confidentialité des paroles et des émotions qui doivent avoir libre cours en consultation. Rapidement, une éthique est apparue dans le mouvement de telle façon à ce que l’entourage familial, professionnel ou amical de l’analysant ne soit en aucune façon en contact direct ou régulier avec le praticien. Pour un analysant, prendre un psychanalyste trop proche de son milieu quotidien aura pour effet que ce dernier prendra une distance définitive avec ses anciens liens au profit exclusif et définitif du lien analysant-praticien.

    En revanche, si vous connaissez un psychanalyste dans votre proche entourage, celui-ci vous aidera certainement à trouver un collègue parfaitement adapté à votre cas.

  • #764

    Sumo
    Participant

    Bonsoir Danièle. Est-ce que on peut téléphoner au lieu de venir si on a un problème pour se déplacer ? Merci de me répondre, Sumo

  • #767

    Roussel-Graignic
    Participant

    Bien évidemment si vous avez une difficulté pour venir à vos séances il est tout à fait possible de les faire par téléphone. Danièle (psychanalyste)

  • #829

    Zaouzaou
    Participant

    Si je commence une psychanalyse au bout de combien de temps mes problèmes vont-ils disparaître? Zaza

  • #832

    Roussel-Graignic
    Participant

    Zaza, pour que votre problème s’atténue, la relation avec votre psy doit être de très bonne qualité. Cette relation qui s’appelle le « Transfert » vous permettra de dire certaines choses qui vont aider votre psychanalyste à vous guider pour vous remettre sur les rails et pour aller mieux. Votre première démarche est donc de trouver quelqu’un en qui vous avez confiance, avec qui vous vous sentez bien.
    N’hésitez pas à en voir plusieurs avant d’en choisir un. Danièle

  • #834

    farid
    Participant

    Salut Madame,
    J’ai été voir un psy, au bout de quelques séances, il m’a parlé de sophrologie puis de rejoindre un groupe pour faire cela collectivement une fois par semaine. Il dit que ce sera mieux qu’une psychothérapie pour soigner mes angoisses dans les embouteillages. Il est très intéressant quand il me parle de ce qu’il fait dans son association, c’est passionnant. Cependant ma copine me dit que c’est peut-être une église contre les arabes et donc de me renseigner d’abord.Qu’en pensez-vous ?
    merci de me répondre sur le forum, Farid

  • #1024

    xmaddyx
    Participant

    Bonjour,
    Voilà, je voudrais savoir ce que vous pensez d’une personne qui est en analyse depuis 10 ans mais par tranche d’environ deux ans à chaque fois ? Est-ce normal ou bien est-ce que c’est une analyse ratée ? Maddy

  • #1025

    xavier
    Admin bbPress

    Farid,
    Si vous vous posez des questions sur votre psy, c’est que vous ne vous sentez pas bien avec lui. Par ailleurs c’est vous qui venez pour parler de vos difficultés et non point lui. Apparemment, vous subissez une tentative de prosélytisme qui n’a rien à voir avec la psychanalyse. C’est le moment de chercher quelqu’un autre qui vous plaise. Xavier Webmaster

  • #1026

    xavier
    Admin bbPress

    Maddy
    Merci pour votre message. En psychanalyse, il n’y a pas de meilleure règle que de satisfaire vos besoins à la demande. L’environnement dans lequel vous vivez peut évoluer et renouveler votre besoin d’en savoir plus sur vous-même. Pourriez-vous être plus précise sur les périodes concernées avec le même analyste ? a+Xavier Webmaster

  • #1281

    Migael
    Participant

    Ma femme est en analyse depuis peu, on me dit qu’il est indispensable dans un couple que les deux personnes fassent une analyse sinon c’est la mort du couple. Je voudrais avoir des témoignages de personne qui ont fait seul une analyse sans leur conjoint et dans quel état est leur couple. Tout ceci pour dire que je n’est pas forcément envie de m’allonger sur le divan et que pourtant je voudrais garder mon couple en bon état. mais est-ce possible ? Migaël (: :)

  • #1285

    xavier
    Admin bbPress

    La finalité de la psychanalyse n’est pas la séparation des couples ni l’ouverture de nouveaux conflits mais le recouvrement de la paix intérieure dans le respect du milieu environnant. Jamais un psychanalyste ne conseillera ou provoquera délibérément une séparation car agir sur le monde réel n’est pas sa finalité. Seul l’intéresse l’inconscient qui s’exprime en consultation.

    Cependant, de nombreuses personnes qui consultent ont des difficultés de couple et la psychanalyse peut avoir pour effet de clarifier une difficile et douloureuse prise de position quant à leur projet de vie.

    Xavier Webmaster

  • #1322

    Armando
    Participant

    Bonjour,
    J’ai fait une dépression dont je viens de sortir, j’ai eu 6 entretiens mensuels avec avec le psychiatre qui m’a suivi. Ai-je fait l’équivalent d’une psychothérapie ?
    merci de me répondre Armando

  • #1324

    Roussel-Graignic
    Participant

    Lors d’une dépression réactionnelle il est très important de pouvoir parler à un professionnel afin de comprendre pourquoi vous êtes malade, comment gérer cette maladie, comment la supporter … C’est ce que vous avez fait Armando ce temps .
    Danièle (psychanalyste)

  • #1682

    Gulliver
    Participant

    Mon fils a 16 ans, il fume un peu, traîne au lit, redouble sa 2° et sa conseillère d’orientation vient seulement de me transmettre la longue liste de ses absences… Docteur, est-ce que la psychanalyse peut quelque chose pour que mon grand redevienne comme avant ?

  • #1698

    xavier
    Admin bbPress

    Cher(e) Gulliver, Vous êtes le ou la bienvenue sur notre website. Que votre fils de 16 ans redevienne comme avant serait refuser qu’il grandisse. Dans la perspective qu’il achève son accomplissement d’homme, vous trouverez une oreille attentive et des conseils adaptés en contactant un Psychanalyste via la touche contact de notre site. Cordialement Xavier Webmaster

  • #1790

    Xanax
    Participant

    personne n’a vu ma femme ou ma chèvre ?

  • #2024

    Anonyme

    mon mari m’a quitté il y a un an environ, je ne me sens pas la force d’assumer les fêtes toute seule avec les enfants. Plus Noël approche plus je me sens mal, c’est trop dur, j’ai peur de ne pas tenir le coup devant les gamins, heureusement ils sont grands maintenant et ils peuvent me comprendre.

  • #2025

    Sumo
    Participant

    Y-a-t-il des membres de votre famille qui soient encore disponibles pour vous accueillir le 24 ou le 25 ? Faute d’une famille, l’idéal serait la présence d’un homme, ou d’un ou plusieurs amis et s’il n’y a personne ne restez pas seule, renseignez-vous auprès des associations et aussi des couvents, c’est peut-être le moment de faire une petite retraite ou de s’occuper à servir les autres. Il y a aussi la campagne avec un bon feu de bois et quelques menue pièces de viandes à griller sur le feu avec trois marrons à cuire sous les cendres. Il y a la fuite en voyage organisé vers le soleil. Et s’il n’y a rien de tout cela et que vous êtes toujours seule et abandonnée de tous, alors sortez au cinéma ou comme si c’était un samedi soir ordinaire, vous aurez ainsi la possibilité sociale de décrire votre soirée lorsque les autres décriront la leur.

  • #791

    Anonyme

    tennessee online auto insurance quotes discount discount auto insurance cash discount auto insurance search

  • #2069

    farid
    Participant

    Aaaaaaaaaah ! ça y est ça remarche, il était temps… et puis j’en ai marre de refaire cent fois mes inscriptions en vain… quel souk, CA VA DURER ENCORE LONGTEMPS ? Eh webmaster on vous cause !!! Farid

  • #2117

    lulu
    Participant

    ah oui ! tant que ça ? moi j’ai rien remarqué, sauf la ligne bleue dans le forum.

  • #2133

    farid
    Participant

    bon ben on dirait que tout se remet en place, non ?

  • #2134

    Sumo
    Participant

    c’est stable maintenant, slt Sumo

  • #2882

    feriel.siss
    Participant

    bonjour, je m’intéresse bcp à la psychanalyse et je voudrais avoir des conseils sur les lectures importantes et indispensables.
    pour le moment je lis ce qui me tombe sur la main sans ordre particulier
    j’ai déjà lu introduction à la psychanalyse, psychopatho de la vie quotidienne, le moi et le ça, trois essais sur la théorie de la sexualité, les cinq psychanalyses et l’interprétation des rêves est en cours.
    j’en profite aussi pour vous demander d’ou est ce que je pourrais lire sur le complexe d’œdipe? des références solides sur le sujet.
    je vous remercie pour votre aide

  • #2977

    Morgan de MyUneo
    Participant

    Bonjour à toutes,

    Récemment un de nos psychanalyste (sur la plateforme MyUnéo, de mise en relation gratuite entre particuliers et pro) nous a présenté qu’est-ce que la psychanalyse?, qui et quand en avons nous besoin, etc… sur notre blog.

    Je trouve son article très bien et je pense que ça pourrait servir a d’autres personnes aussi. C’est pourquoi je le partage ici.
    D’ailleurs, si vous avez des commentaires ou des idées pour améliorer l’article, je suis sur qu’il serait intéressé.
    Bien sur, vous pouvez faire part de vos impressions ici.

    Vous en pensez quoi?

    Merci

  • #2978

    manigairie
    Participant

    Perso j’en pense que: je vais peut-être aller le lire ????

  • #2979

    Sumo
    Participant

    ce serait bien de disposer du lien pour trouver cet article !

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.