Colloque de la FEP à Londres (du 18 au 20 septembre 2015)

Psychanalyse Forums Forum sur la Psychanalyse Colloque de la FEP à Londres (du 18 au 20 septembre 2015)

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Roussel-Graignic, il y a 2 ans et 5 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #401

    Roussel-Graignic
    Participant

    Fondation Européenne pour la Psychanalyse

    Colloque à LONDRES

    18 – 20 Septembre 2015 // September 18 – 20, 2015

    PERVERSION ET MODERNITE

    PERVERSION NOW

    Bloomsbury House
    2 – 3 Bloomsbury Square
    London. WCi 2RL

    Responsables du colloque / Symposium organizers

    Hélène Godefroy, Diana Caine

    Comité d’organisation / Steering Committee

    Gyorgi Koman, Gorana Manenti, Gérard Pommier, Hepzibah Rendle-Short, Kristina Valendinova.

    Comité scientifique / Scientific Committee

    Graziella Baravalle, Nestor Braunstein, Luigi Burzota, Diana Caine, Roland Chemama, Xavier Fourtou, Hélène Godefroy, Christian Hoffmann, Gyorgi Koman, Monique Lauret, Gorana Manenti, Gérard Pommier, Hepzibah Rendle-Short, Kristina Valendinova, Alain Vanier, Laure Westphal, Anne Worthington, Colin Wright.

    Le déni de la castration serait-il désormais banalisé ?
    Ce colloque européen compte en effet interroger le rapport que notre modernité (envisagée ici dans sa dimension interculturelle) entretient avec la question de la perversion. Cette rencontre souhaite proposer un débat autour d’un point théorique pris à partie par le discours social en mutation. En effet, le terme de « perversion » que nous attribuons aujourd’hui, à l’endroit de la clinique, est-il bien en adéquation avec la perversion que Freud décrivait en 1905 dans ses Trois essais ? Qui plus est, détient-il, pour chaque culture, le même sens ? Autrement dit, du fait d’une répression du désir nettement atténuée, une confusion des langues ne se serait-elle pas intercalée au sein même du statut psychique de la perversion ?

    Car, de nos jours, en quoi consiste la transgression ? Le sujet serait-il réellement plus enclin à transgresser qu’autrefois ? Notre civilisation occidentale opère, il est vrai, des changements idéologiques et technologiques, qui mettent à l’épreuve les bornes du symbolique, et avec lui, la fonction phallique et son corolaire d’invariants structuraux. Et de fait, nous ne pouvons que constater l’émergence de phénomènes nouveaux : des formes de symptôme inédites, des comportements sexuels affranchis, un désir saturé par la jouissance immédiate de l’objet toujours nouveau et accessible, une conversion des liens sociaux, conjugaux et parentaux, etc.. Or, quelles conséquences cette mutation sociale peut-elle avoir sur l’idée de la perversion et sa praxie ?

    La mouvance culturelle envisagerait-elle de prendre, pour autant, le pas sur la structure ? Depuis que l’effondrement des prérogatives patriarcales a fait vacillé le discours culturel à propos de la fonction paternelle, la différence des sexes serait-elle remise en cause, de même que les rapports entre les générations, si ce n’est la subjectivité elle-même ? La pensée psychanalytique a-t-elle à se résoudre à penser désormais la « perversion », et son rapport à la Loi, différemment de ce qui l’origine à partir de son point nodal agencé par le complexe d’Oedipe ?
    Et, par conséquent, du point de vue structural, avons-nous, dès lors, à observer et admettre, une prévalence de la jouissance sur le désir ?

    Has denial of castration become commonplace ? This conference will interrogate the relation between contemporary culture (considered here also from an intercultural perspective) and the question of perversion. The focus will be on a concept that is being challenged by a changing social discourse. Namely, is the term ‘perversion’ as it is used in the clinic today, consistent with the ‘perversion’ Freud described in 1905 in his ‘Three essays’? Further, how is the tern ‘perversion’ understood in different cultures? If there is less repression of desire today, does that lead to a confusion in how we speak about perversion as a psychic status and as a practice ?

    What constitues transgression today? Are people really more inclined to transgress now than formerly ? Contemporary Western civilisation seems to be subject to ideological and technological changes which test the limits of the symbolic, and with it, the phallic function and its correlative structural invariants. Indeed, the emergence of new phenomena is evident : hitherto unseen symptoms, unfettered sexual behaviour , desire saturated by the immediate jouissance of the always new and accessible object, a transformation of social, conjugal and parental, etc. relations. What are the consequences of these social mutations for the idea of perversion and its praxis ?

    Could these cultural shifts be considered to override psychic structure? Since the breakdown of patriarchal rights has produced a vacillation in cultural discourse as regards the paternal function, should the difference between the sexes be re-examined, no less than the relation between generations, indeed subjectivity itself ? Has psychoanalytic thought to resolve to think differently about ‘perversion’ and its relation to the Law, differently from what was laid out at the beginning, starting from the nodal point of the oedipal complex ?
    And, from the structural point of view, must we consequently observe and admit to a prevalence of jouissance over desire ?

    PROGRAMME / PROGRAM

    Vendredi / Friday 18/09/2015

    16h : Introduction du colloque : Gérard Pommier
    Présentation : Xavier Fourtou, Hepzibah Rendle-Short, Diana Caine, Hélène Godefroy

    16h30 à 18h : Structure et perversion / Structure and perversion

    Président de séance / Chair : Gorana Manenti

    Xavier Fourtou, Pervers, le « Professeur »?/ Perverse, the ‘Professor’?
    Patrick Landman, De la hiérarchie des désirs à l’équivalence des jouissances? / From the hierarchy of desires to the equivalence of ‘jouissances’
    -Hélène Godefroy, La perversion depuis Freud ? / Perversion since Freud

    18h : Pause / Break

    18h30 à 19h30 : Structure et perversion (suite) / Structure and perversion
    (cont.)

    Présidente de séance / Chair : Darian Leader

    Astrid Gessert, Exploring transgression from a Lacanian perspective / En explorant la transgression d’un perspective Lacanienne
    Jean-Claude Aguerre, « La pianiste » / ‘The pianist’

    Samedi / Saturday 19/09/2015

    9h30 à 11h : Clinique de la perversion / Clinic of perversion

    Présidente de séance / Chair : Anouchka Grose

    – Estela Welldon, No Longer a Taboo: Understanding Female Perversion in
    Motherhood / Pas un tabou : comment comprendre la perversion féminine en
    maternité
    -Gorana Manenti, Perversion et perversité dans la vie amoureuse moderne:
    clinique / Perversion and perversity in contemporary love : clinical

    11h : Pause / Break

    11h30 à 13h : : La Perversion : C’est quoi ? / Perversion : What is it ?

    Président de séance / Chair : Alain Vanier


    Dany Nobus, Paraphilic Disorders in the DSM 5 : A Critical Rewiew / Les désordres paraphiliques dans le DSM-5 : un compte rendu critique
    Gérard Pommier, Perversion : Face Freud, Pile Lacan / Perversion : Heads Freud, tails Lacan

    13h : Déjeuner / Lunch

    14h30 à 16h30 : Formes contemporaines du Symptôme / Contemporary for
    of the symptom

    Président de séance / Chair : Dany Nobus

    – Roland Chemama, Quelques remarques sur l’idée de perversion ordinaire / Some
    remarks on the idea of ordinary perversion
    – Anne Worthington, Perversion Now / Perversion et modernité
    – Arlette Pelé, Théorie queer, différence sexuelle et Perversion / Queer theory,
    sexual difference and perversion
    – Monique Lauret, Le discours sectaire, forme de perversion en acte dans notre
    modernité / Sectarian discourse, a form of perversion in action in the contemporary
    world

    16h30 : Pause / Break

    17h à 18h : …Depuis Sade / …From Sade

    Président de séance / Chair : Roland Chemama

    – André Michels, Qu’est-ce que Sade nous enseigne sur le corps et la loi ? / What
    does Sade teach us about the body and the law
    – Colin Wright, Perversion and the Law : From Sade to Spanner Case and Beyong/
    La perversion et la loi : De Sade au cas Spanner et au-delà

    Dimanche / Sunday 20/09/2015

    9h30 à 11h : La perversion et ses stratégies / Perversion and its stratégies

    Président de séance / Chair : Ian Parker

    Zeljka Matijasevic, Human vs mechanical in Lacan’s second seminar: fetishistic
    -Stratégies / Human vs mechanical in Lacan’s second seminar: fetishistic
    Stratégies
    – Marielle David, L’objet transitionnel et la modernité du Réel / The transitional
    object and the modernity of the Real
    – Ariana Cziffra, Maux d’ici et d’ailleurs : effets pervers du post-colonialisme ou
    question de structure ?/ Wor(l)ds apart : perverse effects in postcolonial times or a question of structure?

    : Pause / Break

    11h30 à 13h : Sublimations de la perversion / Sublimation of perversion

    Président de séance / Chair : Patrick Landman

    – Luigi Burzotta, Perversion et sublimation / Perversion and sublimation
    – Michael Newman, The Ball-joint and the Anagram : Perversion and Jouissance in
    Hans Bellmer / Le joint à rotule et l’anagram : Perversion et Jouissance in Hans
    Bellmer
    – Ed Robins, Staging Suffering: Flight 9525’s Game for the Gaze / Mise en scène de
    la souffrance : Le jeu de regard fixe du vol 9525

    13h : Conclusions du colloque : Diana Caine et Hélène Godefroy

    Personnes à contacter pour toutes informations // For further information

    Paris : Hélène Godefroy helene-godefroy@orange.fr
    London : Diana Caine dianacaine@btinternet.com

    Frais d’inscription // Registration Fees

    80 € / 80 £
    60 € (membres de la Fondation Européenne pour la Psychanalyse)
    30 £ / 30 € (étudiants / students)

    Pour toute inscription avant le 1er juillet 2015 :

    65 £ / 65 €
    45 € (membres de la Fondation Européenne pour la Psychanalyse)
    15 £ / 15 € (étudiants)

    Inscription par chèque ou virement à l’ordre de la FEP
    Il est également possible de s’inscrire sur place.

    Vous pouvez effectuer vos virements depuis la France :
    Code banque 30004
    Code guichet 01669
    Numéro de compte 00010040693
    Clé RIB 55

    Et depuis l’étranger :
    BNP Agence Faubourg Saint Antoine
    158 rue du Faubourg Saint Antoine 75012 Paris

    Numéro de compte international (IBAN) :
    FR76 3000 4016 6900 0100 4069 355
    BIC (Bank identification code) : BNPAFRPPPBY
    Fondation Européenne pour la Psychanalyste

    Fondation Européenne pour la Psychanalyse
    13 rue Monge
    75005 Paris

    Suggestions d’hôtels

    Prix entre ~£70 et ~£150 par nuit :

    Petits prix :
    Le Penn Club, géré par les quakers, tout près de la salle, un peu austère mais propre, confortable et à très bon prix.
    http://www.pennclub.co.uk/

    LSE Passfield Hall, qui appartient à LSE, idem
    http://www.lsevacations.co.uk/Accommodation/Passfield-Hall

    Un peu plus chers :
    Bloomsbury Park Hotel, ~£132 par nuit
    http://www.thistle.com/hotels/united_kingdom/london/bloomsbury_park/index.html

    Grange Lancaster Hotel, £155
    http://www.grangehotels.com/hotels-london/the-lancaster/

    Grange Blooms Hotel, £ 155
    http://www.grangehotels.com/hotels-london/grange-blooms

    Copyright © 2015 Fondation Européenne pour la Psychanalyse, All rights reserved.
    Voici la newsletter de la Fondation Européenne pour la Psychanalyse.

    Our mailing address is:
    Fondation Européenne pour la Psychanalyse
    13 rue MongeParis 75005
    France

    Add us to your address book

    unsubscribe from this list

    update subscription preferences

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.